Rallycross de Norvège (5/12) : « Soit on gagne, soit on apprend ! »

 

 

« Bonjour à tous,

 

c’est avec un peu de retard que je reviens sur ce Rallycross de Norvège qui ne restera pas, comme vous vous en doutez, un bon moment. Il m’a fallu un peu de temps pour digérer et ensuite j’ai enchainé des tests avec Peugeot Sport et également une conférence à Haguenau face à plus de 500 chefs d’entreprise.

 

Avant toute chose, je tiens à dire que je n’en veux à personne. L’erreur est humaine et il faut savoir gagner mais aussi perdre ensemble. Je suis certain que cela nous soudera d’avantage et nous servira de leçon pour ne plus que ça arrive.

 

Peut-être que certains pilotes comptent les tours… Moi je sais à peu près où j’en suis dans la course mais entre le troisième et le quatrième tour, je ne sais jamais trop. La raison ? A mes débuts en Rallycross, j’avais tendance à ne pas toujours écouter mon spotter et des fois je me faisais piéger en rentrant dans le joker pas au meilleur moment. Désormais, je lui fais une confiance aveugle et je me concentre uniquement sur le pilotage.

 

Ce qui est frustrant en Rallycross est qu’une erreur se paie trois ou quatre fois ! En oubliant le joker en Q3, on me donne le dernier temps. Je pars ensuite en première série de la Q4 où je dois balayer car ils venaient de rajouter de la terre. Je le paie au classement intermédiaire où je marque du coup beaucoup moins de points que prévu. Je le paie pour finir en partant en deuxième ligne de ma demi-finale ce qui ne me permet pas de passer en finale … La preuve est que le Rallycross se joue sur des ‘détails’.

 

 

Avant cela, j’étais dans le match. Deuxième du classement intermédiaire le samedi soir sur un circuit aussi spécifique que Hell, c’était vraiment une satisfaction. Même si en performance pure il nous manquait un petit ‘quelque chose’ face aux VW, j’arrivais à suivre le rythme. Je pense qu’une bonne opération pour le championnat était possible.

 

Désormais, nous allons aborder un tournant de la saison, pour deux raisons. Dès la Suède, nous verrons l’arrivée des nouvelles évolutions sur la Peugeot 208 WRX ! Nous mettons beaucoup d’espoir sur celles-ci pour nous permettre d’aller chercher les dixièmes qu’il peut nous manquer. Après, rien ne remplace jamais la compétition et il n’y a que le chrono et la course qui donneront le verdict. Je suis vraiment impatient, comme toute l’équipe.

 

Ce sera aussi un tournant car si nous n’arrivons pas à inverser la tendance face à Kristoffersson dès la Suède, ce sera difficile ensuite de revenir sur lui au championnat. J’ai perdu beaucoup de points ce week-end, et maintenant, nous n’avons plus le droit à l’erreur.

 

Comptez sur moi pour être remonté à bloc à Höljes ! »

 

Seb

 

 

Auteur Cedric Fray

Sur le même sujet

  • Rallycross de Lettonie (9/12) : « J’en veux plus ! »

    Rallycross de Lettonie (9/12) : « J’en veux plus ! »

      « Salut à tous,   je vous écris depuis Satory et l’usine PSA et aussi avant de commencer à préparer mon week-end à la Montée des Légendes ! Ca va être sympa de retrouver le volant de la Peugeot 208 T16 Pikes Peak et de partager ce moment avec les fans et les membres du Sébastien...

    En savoir +
  • Rallycross de France (8/12) : « Une ambiance incroyable !  »

    Rallycross de France (8/12) : « Une ambiance incroyable ! »

      « Salut à tous,   ça y est, Lohéac est terminé ! Et comment ne pas commencer cette chronique par remercier tout le public présent en Bretagne. Dans ma carrière, j’ai toujours eu la chance d’être beaucoup soutenu et supporté. Mais il faut avouer que Lohéac est un moment à part. L’ambiance qui règne ici pendant...

    En savoir +
  • Rallycross du Canada (7/12) : « Le Rallycross ? Des montagnes russes ! »

    Rallycross du Canada (7/12) : « Le Rallycross ? Des montagnes russes ! »

      « Bonjour à tous,   à peine rentré du Canada et déjà reparti ! J’étais en test hier avec la C3 WRC en vue de l’Espagne, notre troisième rendez-vous en Championnat du Monde des Rallyes cette saison. C’était une bonne journée d’essais sur asphalte avec toute l’équipe Citroën Racing. Honnêtement, c’est toujours aussi bon de retrouver les...

    En savoir +

0 commentaire

Laisser un commentaire