D’une superbe deuxième place au Dakar ou encore la victoire en Andalousie en Rallye-Raid en passant par des succès mémorables au Rallye Monte-Carlo en WRC ou la Course des Champions mais aussi le titre en Extreme E, 2022 aura été l’année de toutes les émotions pour Sébastien Loeb ! L’Alsacien revient sur une saison où la performance aura toujours été au rendez-vous :

« Bonjour à tous,

Ça y est ! Me voilà enfin posé chez moi après une deuxième partie de saison plutôt animée et qui s’est terminée ce week-end au e-Trophée Andros où j’ai pu passer un peu de temps avec le Loeb Racing qui entame une nouvelle campagne sur la glace. Une première course qui s’est soldée par une première victoire pour l’équipe, je suis super content pour eux et cela augure de belles choses pour la suite.

De mon côté, que dire depuis cet été où j’ai enchainé les compétitions, les tests et surtout les disciplines. Il a fallu à chaque fois se remettre dans le bon « mode » et vite retrouver les automatismes et les repères mais il faut croire que mon passé de gymnaste m’aide à basculer d’une discipline à l’autre assez rapidement.

S’il y a eu des hauts et des bas, j’arrive néanmoins à en tirer que du positif : nous étions à chaque fois dans le match et même mieux, en tête. Que ce soit en Grèce en WRC où avant de connaître un souci mécanique, nous étions leaders du rallye avec Isa. Un de plus après le Monte-Carlo et le Portugal. Mais aussi au Rallye du Maroc, avec BRX et Fabian, où nous étions là aussi en tête du rallye avant de connaître des soucis. La déception fut grande dans le désert marocain, car si sur le WRC nous n’avions pas grand-chose à jouer si ce n’est la victoire, au Maroc, nous avions un titre de « Champions du Monde » à aller chercher et il s’est envolé là-bas … En Andalousie, nous avons tout donné pour y croire jusqu’au bout mais la victoire n’y a rien fait, nous avons dû nous contenter de la deuxième place au championnat.

En Extreme E cette fois-ci, ce fut plus chaotique mais paradoxalement la chance nous a souri avec Cristina. Une victoire au Chili puis le titre en Uruguay après des retournements de situation assez fous !

Bref, en résumé, ce fut une saison assez dingue à vivre avec beaucoup d’adrénaline et toujours autant de plaisir dès que je me retrouve derrière le volant, quel que soit le terrain de jeu. Je tiens vraiment à remercier mes partenaires, mes coéquipiers et copilotes, et mes équipes bien évidemment de me permettre, après une carrière déjà bien remplie, de continuer à vibrer et de me donner la chance de faire ce que j’aime. Mention spéciale aussi pour mes proches qui doivent encore supporter mes absences de la maison même si ce sont toujours les premiers à m’encourager et à me donner cette énergie.

Maintenant pour terminer en beauté 2022 et commencer 2023 de la même manière, il reste encore un défi, et non des moindres, sur ma route : le Dakar ! Nous y allons, avec toute l’équipe BRX/Prodive et Fabian, avec de grandes ambitions. Cela ne veut pas dire que nous l’aborderons sans humilité ni même sans prendre en considération la très forte concurrence que l’on va croiser mais j’aimerais vraiment ajouter un jour cette ligne à mon palmarès.

Et pour ce qui est de « l’après Dakar », si vous avez plus d’infos que moi, je suis preneur ! (Rires).

Joyeuses fêtes de fin d’année à toutes et à tous,
Seb. »

 

Rendez-vous le 28 septembre pour célébrer les 50 ans du pilote de Rallye le plus titré de tous les temps

Sébastien Loeb, nonuple champion du monde des rallyes WRC, a choisi de célébrer sa carrière et son cinquantième anniversaire avec l’ensemble de ses fans sur le circuit de l’anneau du Rhin (Grand Est) le samedi 28 septembre prochain de 14H30 à 21H30.

En savoir plus

Ceci se fermera dans 20 secondes