Nordschleife : « On dit que c’est unique, et ça l’est ! »

LOEB Sebastien (fra) Citroen C Elysee team Citroen racing portrait ambiance during the 2015 FIA WTCC World Touring Car Race of Nurburgring, Germany from May 15th to 17th 2015. Photo Jean Michel Le Meur / DPPI.« Salut à tous. Après cette nouvelle manche du WTCC, en Allemagne, mes sentiments sont partagés. Il y a des bons points, notamment au niveau du pilotage et des chronos. Mais j’espérais prendre plus de points et, au niveau comptable, je pouvais prétendre à mieux sur cette mythique Nordschleife.

« Le week-end a plutôt bien commencé avec le deuxième chrono. L’idée était de se mettre le plus rapidement possible dans le rythme même si, sur ce circuit, ce n’est pas facile. Et ce d’autant plus qu’on ne peut pas faire plus de cinq tours en une heure. La voiture se comportait bien donc j’étais plutôt satisfait. Le lendemain, nous savions que les premiers essais libres ne seraient pas déterminants avec de la pluie, peu de visibilité, et des conditions que nous n’allions pas retrouver ensuite. La dernière répétition avant la qualif’ s’est donc limité trois boucles supplémentaires, et toujours cette problématique de prendre confiance en peu de temps. On a confirmé les réglages et le bon niveau de performance… Je visais la première ligne lors des qualifications et malheureusement j’ai commis une ou deux petites erreurs dans ma troisième et dernière tentative. Tout le monde a amélioré et j’ai dû me contenter du troisième temps.

09 LOEB Sebastien (fra) Citroen C Elysee team Citroen racing action during the 2015 FIA WTCC World Touring Car Race of Nurburgring, Germany from May 15th to 17th 2015. Photo Clément Marin / DPPI.« J’ai pris un bon départ dans la course 1. Je me suis placé où il fallait, j’ai pu passer deuxième derrière Pechito. Derrière lui, j’ai regardé s’il y avait une opportunité mais à la fin du premier tour j’ai vu que je n’aurais pas de possibilité de dépassement. Pas sur ce circuit et en étant aussi proche. J’ai donc géré la suite de cette course, avec une certaine sagesse puisque mes rivaux étaient à bonne distance, les écarts étant établis. Je pense avoir pris un très bon envol dans la course 2. Je me décale sur la droite, mais dans le deuxième virage je me retrouve derrière Mehdi Bennani qui est lui-même bouchonné. Pechito se retrouve à côté de moi, c’est un peu viril dans le peloton, je suis tassé et je mets une ou deux roues dans l’herbe. Ça a conditionné le premier tour et le reste de la course car j’ai un peu manqué le bon wagon. J’arrive ensuite a dépassé, mais toujours à contretemps de certains rivaux et je dois attendre le dernier tour pour passer Mehdi. Je finis cinquième, mais je pense vraiment que le podium était plus que jouable.

« Le bilan me laisse un peu songeur. Sur le papier, les deuxième et cinquième places peuvent paraître positives. Mais compte tenu du niveau de compétitivité, je n’ai pas été récompensé. Je pouvais prétendre à plus de points. Le potentiel est là, le rythme-là, je manque un peu de réussite ici où là… Au niveau du pilotage, c’était propre… Mais franchement j’enrage parce que ce n’est pas le bilan comptable que je voulais. Restons positif, ce sont des bons points et il y a de nombreuses raisons d’aborder les manches suivantes dans une bonne dynamique.

« Je termine par un mot sur la Nordschleife. On dit toujours que c’est un circuit atypique et ça l’est. Les sensations sont incomparables avec celles que l’on peut avoir sur les autres tracés du WTCC. Je voyais Pechito décoller des quatre roues, de mon côté j’étais en glisse à 230 km/h… C’était chaud ! Mais c’était top ! Vraiment des sensations de fou. Après les deux courses, j’en ai d’ailleurs profité pour me rendre en bord de piste et voir un peu les concurrents des 24 Heures du Nürburgring. Là aussi, c’était assez sympa.

« Maintenant, place à la prochaine manche, en Russie. J’espère vraiment concrétiser les performances par de gros résultats et retrouver le chemin de la victoire. Je dois consolider ma deuxième place au championnat et essayer de grappiller des points sur le leader… »

Seb.

Auteur

1 commentaire

  • Le travail donne toujours des résultats on y croit Monsieur Loeb vous êtes toujours le meilleur
    A bientôt pour la victoire
    Michèle PERALES

Laisser un commentaire