Le Castellet : « Ombre et lumière… »

MULLER Yvan (fra) Citroen C Elysee team Citroen racing portrait ambiance LOEB Sebastien (fra) Citroen C Elysee team Citroen racing portrait ambiance LOPEZ José Maria (arg) Citroen C Elysee team Citroen racing portrait ambiance during the 2015 FIA WTCC World Touring Car Championship race of Paul Ricard, Le Castellet, France from June 26th to 28th 2015. Photo Vincent Curutchet / DPPI.« Ce week-end sur le circuit Paul Ricard aurait pu être parfait. J’avais une super voiture, j’étais le plus performant en piste et j’avais décroché la victoire dans la course 1 après ma première pole de la saison. Et puis il y a eu l’abandon dans la course 2. Un abandon qui coûte très cher au niveau du classement général. On dit souvent « de l’ombre à la lumière ». Je ne sais pas quel est l’inverse, mais cette impression conviendrait bien à mon meeting.

« Je connais parfaitement le Circuit Paul Ricard donc il n’y avait pasde question d’adaptation au moment d’aborder la manche française du WTCC. Les essais libres se sont bien passés. Il n’y a vraiment rien de particulier à en dire. Nous avons bien travaillé, dans la sérénité et dans la continuité de la victoire acquise en Slovaquie. Les chronos étaient corrects et je ne me suis pas inquiété des positions (entre les 4e et 7e places selon les séances), les sensations étant plutôt bonnes. Le verdict des qualifications est vite arrivé. On savait que ce serait serré et on en a eu la confirmation. J’ai fait une bonne Q1 et une bonne Q2. Il fallait concrétiser en Q3. Je pense avoir fait un bon tour, en ne commettant qu’une seule faute. En fait, je suis arrivé un peu trop vite dans le virage du Lac, mais j’ai réussi à rattraper la voiture et, au final, je crois que c’est cet excès d’attaque qui m’a permis de décrocher la pole. Une vraie satisfaction parce que c’est la première de l’année, devant mon public… Et ça montre que je suis bien là.

« Honnêtement, j’ai pris un départ moyen dans la Course 1. J’ai dû défendre ma position avant de pouvoir creuser l’écart. Je savais que les premiers tours, voire les premiers virages seraient décisifs. J’ai rapidement pris un peu d’air et, avec une piste claire, j’ai pu dérouler. Je me suis calé sur un rythme, j’ai augmenté mon avance régulièrement et tout s’est parfaitement déroulé. L’écart à la fin était plutôt important, donc j’étais vraiment heureux. Comme en Slovaquie, j’ai ajouté la manière au résultat et le faire deux fois de suite, c’est top. Une course sans histoire comme on rêve d’en avoir tous les jours.

09 LOEB Sebastien (fra) Citroen C Elysee team Citroen racing action during the 2015 FIA WTCC World Touring Car Championship race of Paul Ricard, Le Castellet, France from June 26th to 28th 2015. Photo Vincent Curutchet / DPPI.« La Course 2 a été plus compliqué. Mon départ n’est pas excellent puisque je patine un peu. Je réussi néanmoins à bien me faufiler et je me retrouve dans le bon wagon derrière Ma Qing Hua, pas très loin de Pechito Lopez. Alors que je suivais Ma de très près, je me suis fait piéger dans le quatrième tour. Il est sorti un peu large dans le virage n°4, moi aussi, et j’ai vu le marqueur de pneus trop tard. Etant vraiment proche de Ma, j’étais masqué et je n’ai pas pu l’éviter. C’est une erreur stupide qui coûte cher puisque j’ai dû abandonner compte tenu des dégâts sur l’auto. Mathématiquement, je fais donc la mauvaise opération. Sachant que j’étais le plus rapide ce week-end, c’est décevant de terminer le meeting ainsi.

« Je vais tâcher de décrocher un maximum de victoires d’ici la fin de saison. Je ne me pose pas de question et je vais aborder les courses comme depuis le début de l’année, en essayant de décrocher le meilleur résultat à chaque fois. Mais il ne faut pas se mentir, je pense que c’en est fini de mes espoirs de titre. Le team Citroën Racing a vraiment été top en me donnant une voiture tout simplement excellente. C’était un plaisir au volant. Je suis donc déçu du bilan global. Tout était réuni pour faire une belle fête, avec tous les fans, les nombreux invités et amis présents avec Loeb Events, ou encore le team Sébastien Loeb Racing qui était en pole… Cette Course 2 n’était décidément par la nôtre puisque l’équipe a dû se contenter de la neuvième position.

« Il faut passer à autre chose. Après tout, j’ai signé une pole et décrocher une nouvelle victoire. Il y aura d’autres bons moments sur le WTCC, j’en suis convaincu. Vivement la prochaine manche au Portugal, où nous découvrirons tous le circuit ! »

Seb.

[Not a valid template]

Auteur

0 commentaire

Laisser un commentaire