Hockenheim : « La performance est là, mais… »

2016_WRX_02_SebLoeb_07« Bonjour tout le monde. Après mes débuts en World RX au Portugal, j’ai poursuivi ma découverte le week-end dernier à Hockenheim et je suis un peu partagé sur le bilan à dresser. Il y a des points positifs, la performance est là, mais le résultat n’est pas celui que je voulais obtenir. Je suis toujours dans une certaine phase d’apprentissage mais je ne veux pas perdre de temps en chemin. Je veux des gros points et des bons résultats !

« J’ai vécu concrètement une des particularités du World RX qui peut conditionner un meeting : le tirage au sort. J’imagine que sur l’ensemble de la saison, ça s’équilibre, mais je n’ai pas forcément été très chanceux sur ce coup. J’ai commencé ma première série à l’extérieur et j’ai trainé ça jusqu’en Q3. Je pense que ça m’a fait perdre des points et donc des places. A moi aussi d’arriver à mieux trouver l’ouverture dans le trafic. Je pense que le tour de joker un peu particulier d’Hockenheim n’a pas aidé pour le coup. Le rythme était bon, les sensations étaient au rendez-vous et les départs plutôt pas mal, mais je n’ai réussi à concrétiser qu’en Q3 avec une victoire dans ma série et un bon chrono. En Q4 je me suis bien battu avec Mathias Ekstrom, mais on a un peu perdu temps à force de s’expliquer.

2016_WRX_02_SebLoeb_02« L’essentiel était de se qualifier en demi-finale mais c’est là que j’ai payé les résultats en Q1 et Q2. Je pars à nouveau à l’extérieur et même si je prends un bon envol, la course est forcément plus mouvementée. J’étais à la lutte pour la deuxième place mais après une épingle gauche je me trouve à l’extérieur avant une épingle droite. C’est là que les ennuis ont débuté. Ça a commencé à frotter plus sérieusement, j’ai pris quelques coups, j’en ai donné aussi parce qu’il faut bien se défendre, mais j’ai fini par monter sur une pile de pneus après une nouvelle poussette qui m’a fait partir à l’équerre. Je n’ai pas baissé les bras et j’ai tenté de revenir mais c’était joué pour la finale. Cette demi-finale était bien virile, les courses de bucherons ne me dérangent pas plus que ça, mais je pense qu’il ne faut pas qu’on tombe dans l’excès.

« Je suis déçu de ne pas accéder à la finale car nous avions la performance pure pour y parvenir. Mes chronos le montrent et c’est donc frustrant. Comme je l’ai dit, il y a du positif : on est compétitif, le Team Peugeot-Hansen fait du super boulot, je me sens bien dans la voiture, je prends du plaisir et je fais des bons départs… Mais j’en veux plus. Je pourrais dire que je suis encore en train de découvrir le RX, et c’est le cas, mais je suis en piste pour me battre pour la première place. C’est mon objectif à terme et je ne peux pas me contenter de perdre des points sur les premiers. Tout va très vite en rallycross, alors autant qu’on inverse la tendance rapidement. Ça tombe bien, la prochaine manche à Mettet se déroulera dès ce week-end !

« Ce rendez-vous en Belgique, j’espère qu’il me permettra de me battre pour la gagne avec la 208 WRX. Il y aura toute la team Loeb Events sur place, donc je sais que je vais pouvoir compter sur un soutien encore plus important. C’était déjà le cas à Hockenheim et je remercie tous les supporters qui m’accompagnent dans ce nouveau défi. Je suis convaincu qu’il y aura bientôt de très beaux moments à vivre. C’est dans cet esprit que je travaille  A bientôt ! »

Seb.

[Not a valid template]

Auteur

1 commentaire

  • Bravo Seb’ !
    Bravo pour ton talent, ton analyse et tes objectifs !
    D’une manière générale, les manches ont été bien viriles…De joindre la course à plusieurs avec de la glisse est forcément spectaculaire et haletant mais chaque résultat peut n’être du qu’à un fait de course… On compte sur toi pour Mettet : Gaaaaazzzzzzzzz !!!!

Laisser un commentaire