Estering : Déjà tourné vers la suite !

2016_worldrx_estering_10« Bonjour à tous. Après ma première victoire en World RX, je voulais confirmer lors de la manche suivante, sur le circuit allemand d’Estering, réputé comme l’un des plus techniques de la saison. J’ai eu droit à un week-end relativement mouvementé et compliqué, qui s’est terminé en demi-finale. Une déception légitime mais je suis déjà tourné vers la suite… Et le programme est plutôt sympa !

« Il y a des week-ends en Championnat du Monde de Rallycross qui se déroulent sans accroc. Il y en a d’autres où les choses s’enchaînent d’une manière moins limpide. C’était le cas cette fois-ci. On m’avait prévenu, Estering n’est pas un tracé facile. Il est technique effectivement et il est surtout rempli de pièges, notamment au niveau du premier virage et j’en ai fait l’expérience. Dès les premières séries, ça a été mouvementé et je n’ai pas pu être aussi rapide que je l’aurais souhaité. Les positions de départ n’ont pas toujours été évidentes et si la voiture se comportait plutôt bien, il manquait tout de même un petit quelque chose. Je n’étais pas aussi à l’aise qu’en Lettonie. J’ai réussi à me qualifier malgré tout en demi-finale. Là, il n’y a pas d’excuse à chercher : je n’ai pas été en mesure de me battre véritablement pour une place en finale. J’ai été chahuté mais, plus généralement, je n’avais pas l’impression d’être en mesure d’attaquer, au contraire j’étais dans le peau de celui qui est attaqué. Cela s’est traduit par une cinquième place insuffisante. Je ne peux pas me satisfaire de ce résultat, d’autant que ce rendez-vous était important dans la course au titre par équipes. Le Team Peugeot-Hansen conserve malgré tout ses chances. C’est donc dans cet état d’esprit que nous irons en Argentine : tenter de prendre un maximum de points pour combler l’écart qui nous sépare de l’écurie de Mathias Ekstrom, le nouveau champion du monde. Bravo à Mathias, qui est aussi rapide en RX qu’il ne l’est sur circuit.

2016_worldrx_estering_06« Désormais, je regarde les prochaines échéances avec une certaine impatience. L’Argentine donc, que nous allons préparer avec des essais à bord de la 208 WRX. Le but est de tout optimiser et d’arriver là-bas dans les meilleures conditions. L’envie de bien faire est forte ! Un autre rendez-vous important approche, le Dakar, avec une autre Peugeot… Je vais retrouver la 3008 DKR dans quelques jours pour de nouveaux tests. C’est important de continuer à apprendre ce monde du rallye-raid que je ne connais pas encore parfaitement. On va régler les petits détails avec Danos. C’est en tout cas assez sympa de passer de la 208 WRX à la 3008 DKR, des pistes du RX aux grandes étendues désertiques !

« En parallèle, j’avance sur la préparation du RallyCircuit au Castellet. Avant de vous en dire plus sur ma voiture, je peux d’ores et déjà vous confirmer que Séverine sera à mes côtés. C’est cool de faire ce rallye ensemble, avec un nouveau concept, mais aussi le Sébastien Loeb Racing et toute la team Loeb Events. J’espère que vous serez parmi nous, et nous vous réservons d’ailleurs une petite surprise sur ma page Facebook.

« A propos du Sébastien Loeb Racing, l’équipe était le week-end dernier au départ de la finale de la Coupe de France des Rallyes. Les deux 208 T16 ont terminé sur le podium, avec Quentin Giodarno et Titi Rebout. C’est bien de voir nos deux équipages dans le Top 3 même si nous aurions tous préféré la victoire. Il ne faut pas oublier que c’est notre première année en rallye et cela doit être une source de motivation pour faire mieux la saison prochaine. Le team aborde maintenant la finale de la Porsche Carrera Cup France, où il y a encore de belles choses à faire pour notre quatuor. Il y aura ensuite le WTCC, où nous avons l’esprit libéré avec les deux titres en poche. Aux pilotes d’en profiter pour se faire plaisir et conclure sur une bonne note !

« Je crois que je n’ai rien oublié au sujet de ce programme bien rempli pour les prochaines semaines. A bientôt ! »

Seb.

Auteur

1 commentaire

  • Que des bonnes nouvelles. Je confirme ton ressenti Sébastien, on voyait qu’il manquait effectivement quelque chose, et c’est vrai que le circuit est très très dur.
    Mais pour cette première année en Wrx, tu es tous de même le premier pilote Peugeot au classement général !!! Félicitations. Et tous vas bien pour les team Loeb Racing, c’est génial !!!

Laisser un commentaire