« Bonjour à tous,

les fêtes de fin d’année approchent et voilà une parfaite occasion de prendre un peu de temps pour revenir avec vous sur cette saison bien chargée. Il y a un peu plus d’un an, au lendemain de l’arrêt du programme de Peugeot en WRX, je ne savais même pas si j’allais enfiler un casque en 2019 et pour finir, je n’ai pas vu le temps passé entre le Dakar, le WRC, quelques épreuves pour garder le rythme et le e Trophée Andros pour finir cette belle année. Si je reste un compétiteur dans tout ce que j’entreprends, le mot d’ordre était le plaisir et maintenant que tout est terminé, je peux vous l’affirmer : j’ai pris mon pied !

Tout a commencé dès le mois de Janvier au Dakar. Je pense clairement qu’avec Danos, ce fut notre meilleure édition. Si nous n’avons pas été épargnés par les problèmes, nous étions clairement dans le coup. Il a fallu gérer les moments de frustration pour retrouver la motivation et repartir à l’attaque les jours suivants. Le Dakar est vraiment une course à part et une aventure humaine assez marquante. Je l’ai déjà dit mais quand nous y sommes, nous n’avons qu’une seule envie, c’est de gagner. Et là aujourd’hui, je ne dis pas non pour retenter notre chance dans le futur…

 

 

Ensuite, dès le retour du Pérou, nous avons entamé un nouveau challenge : intégrer une autre équipe que Citroën en WRC ! Ca peut paraître simple comme cela de l’extérieur mais quand on a connu un seul constructeur dans toute sa carrière, il faut un temps d’adaptation. Enfin, c’est ce que je pensais. Et puis nous avons découvert une ambiance et une approche différentes du passé et tout s’est fait naturellement. Bien plus rapidement et facilement que je ne l’avais imaginé. Et c’est le gros point positif de la saison. Nous sommes très fiers aujourd’hui de faire partie de Hyundai Motorsport et s’il y avait une petite appréhension au moment d’attaquer ce nouveau défi, je suis certain aujourd’hui d’avoir fait le bon choix !

Parmi les choses positives à retenir de la saison en WRC, il y a le Chili, et ce premier podium avec la i20 Coupe WRC et surtout le titre constructeur. J’ai été embauché pour un objectif sportif précis, les aider à conquérir ce titre en y apportant mon expérience. Cela fait des années qu’ils courent après et je suis ravi qu’ils aient pu l’obtenir dès notre première saison ensemble ! Nous avons toujours joué placé en étant en embuscade la plupart du temps. Je pense qu’avec Daniel, nous avons rempli notre mission.

 

 

Dans la voiture, nous prenons du plaisir, c’est indéniable. Je me sens bien à son volant, que ce soit sur la terre dès les premiers tours de roues mais aussi sur l’asphalte en fin de saison. Maintenant, si la performance est au rendez-vous sur la terre, nous avons encore du travail avec l’équipe pour trouver ce qu’il nous manque sur l’asphalte. Mais je n’ai aucun doute quant à nos capacités de travail pour que nous puissions jouer devant sur une surface qui m’a toujours souri par le passé.

Hyundai Motorsport m’a également permis de rouler à plusieurs reprises en France, dans les Vosges et dans le Var notamment. Ce sont toujours des moments sympas dans un contexte différent d’une manche du WRC où il y a plus d’attentes et d’objectifs. Aujourd’hui, j’aime ces rallyes « sans pression » où le seul but est de prendre du plaisir et d’en donner aussi aux spectateurs. Cela nous a permis de garder le rythme. Je l’ai répété souvent, je ne suis plus prêt à m’investir à 100% dans une saison en WRC mais quand je ne roule pas pendant un certain temps, cela me manque rapidement.

 

Suivre le Sébastien Loeb Racing et rouler au sein de l’équipe comme au Castellet en GT4 ou en Andros, m’ont pris quelques week-ends supplémentaires. Je tiens à partager un peu de temps avec eux et avec nos partenaires. En 2019, nous en avons également profité pour « sortir » trois nouveaux sites web : le mien, celui du SLR et même celui de la boutique officielle il y a quelques jours. N’hésitez pas à aller y faire un tour !

En 2020 ? Comme je vous l’ai dit, je suis heureux chez Hyundai et le rythme que nous avons pu trouver cette saison, entre les 6 manches du WRC et les quelques courses complémentaires, me convient et répond à ce dont j’ai envie. Alors pourquoi changer ? Il y aura peut-être quelques petites piges en plus, en fonction des opportunités car je ne me lasse jamais de découvrir de nouvelles choses, mais ce n’est pas la priorité.

Et la priorité restera le plaisir en 2020 ! Mais aussi pour finir 2019 où je vais pouvoir profiter de ma famille et de mes amis. J’espère qu’il en sera de même pour vous ! Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et je vous dis à très vite !

Seb. »

Rendez-vous le 28 septembre pour célébrer les 50 ans du pilote de Rallye le plus titré de tous les temps

Sébastien Loeb, nonuple champion du monde des rallyes WRC, a choisi de célébrer sa carrière et son cinquantième anniversaire avec l’ensemble de ses fans sur le circuit de l’anneau du Rhin (Grand Est) le samedi 28 septembre prochain de 14H30 à 21H30.

En savoir plus

Ceci se fermera dans 20 secondes