Zolder : « Un week-end difficile… »

20130329181313-926ead4f« Bonjour à tous. Après une bonne entame à Nogaro, avec notamment une victoire dans la course de qualificative, la deuxième manche du FIA GT Series n’a pas vraiment été à la hauteur de mes espérances. J’avoue que le week-end a été assez difficile. Je vais tâcher de garder le positif et je suis déjà tourné vers les prochains défis !

« Chronologiquement, les essais ont été plutôt positifs à Zolder. En qualifications, Alvaro et moi avons été dans le coup. A chaque fois, nous étions dans le Top 5 et Alvaro signe le deuxième temps de la Super Pole. Malheureusement notre McLaren a été déclassée pour un problème de pression de turbo. Un problème qui n’est pas imputable au team et qui, je dois le dire, détermine la suite du meeting…

« En partant en fond de grille, il y avait une seule tactique à adopter : l’attaque ! Alvaro a fait une belle remontée en doublant une dizaine de voitures… jusqu’à un contact avec une BMW. Nous avons écopé d’une pénalité, que j’ai dû observer au début de mon relais. Ce sont des choses qui arrivent et en s’élançant d’une telle position, nous savions qu’il y avait ce risque. Rapidement, j’ai senti que l’auto se comportait un peu bizarrement : j’ai rejoint le stand et les mécanos ont constaté que l’amortisseur était cassé.

« Après cette déception, nous abordions la course de championnat dans une situation relativement identique. Je suis parti le couteau entre les dents. J’ai pu me faufiler au départ et gagner plusieurs rangs. Je me suis retrouvé au milieu du peloton et une Mercedes m’a braqué dessus. Je ne pouvais rien faire et je n’ai pas pu éviter le contact. J’ai pu repartir, mais avec un problème sur une roue. Après un arrêt au stand, le rythme était plutôt bon. Alvaro a roulé sur la même cadence et nous avons pu grappiller quelques places, sans parvenir à rentrer dans le Top 10 général.

« C’est une deuxième manche frustrante et rageante, mais il faut s’appuyer sur les bons points pour repartir de l’avant. Nous sommes compétitifs, il n’y a pas de doute là-dessus, même si la concurrence est forte, notamment les Audi et Lamborghini. La deuxième McLaren du team a d’ailleurs terminé deux fois au pied du podium, ce qui prouve que tout le Sébastien Loeb Racing est dans le match. Nous devons continuer à travailler et j’espère que nous parviendrons à concrétiser lors de la prochaine manche, qui se déroulera début juillet.

« D’ici là, je vais avoir un emploi du temps bien chargé. Outre la préparation de Pikes Peak, je retrouve la Citroën DS3 WRC dans quelques jours avec le Rallye d’Argentine. Je serai ensuite à Pau… Mais avant cela, il y aura un autre défi ! Et oui, un nouveau challenge bien sympa. Rendez-vous sur ma page facebook ce lundi à 10h50 pour le découvrir 🙂 »

Séb

Auteur

0 commentaire

Laisser un commentaire