Saison 2019 : « Une nouvelle approche qui me plait bien ! »

 

 

« Bonjour à tous,

 

depuis l’Afrique du Sud et la fin du Championnat du Monde de Rallycross avec Peugeot Sport, les journées ont été assez agitées, comme vous avez certainement pu le suivre. Depuis l’annonce de ma signature avec Hyundai pour les deux prochaines années, j’ai pris un peu le temps de souffler et je profite de ce moment creux pour vous écrire.

 

Je prête beaucoup d’importance à vos commentaires ou messages sur les réseaux sociaux, notamment, même s’il m’est impossible de répondre. Je comprends que certains ont été étonnés de notre départ avec Daniel du groupe PSA. Ce groupe avec lequel, Citroën Sport puis Citroën Racing et pour finir Peugeot Sport, nous avons tout partagé depuis nos débuts. C’est clairement une famille, notre famille. Nous avons connu tellement de belles choses tous ensemble, que ce soit en Rallye, en WTCC, à Pikes Peak, au Dakar ou en Rallycross.

 

Il y a deux mois, avant l’annonce du retrait de Peugeot Sport, je ne m’étais absolument pas posé de question sur l’avenir. Après l’Espagne et notre victoire avec Citroën, je ne savais toujours pas ce que j’allais faire mais je n’imaginais pas que ce serait notre dernière course ensemble…

 

Malheureusement, que ce soit chez Peugeot ou chez Citroën, nous n’avons pas réussi à trouver la belle équation. Et moi, de mon côté, je n’avais absolument pas envie d’arrêter de piloter à haut niveau. J’ai dû vite réfléchir pour rebondir. J’ai été approché par plusieurs constructeurs, dans différentes disciplines. Cependant, nos trois courses en WRC en 2018, et notamment la victoire en Espagne, ont pesé dans la balance. Le rallye, c’est mon ADN et j’ai pris tellement de plaisir sur ces trois épreuves que ma priorité est vite devenue le rallye, en programme principal.

 

La proposition de Hyundai, avec 6 rallyes en tant que pilote numéro 2 ou 3, m’a plu. Et nous avons avancé dans les discussions. J’ai eu d’autres contacts en WRC mais au fond de moi, j’étais convaincu du projet « Hyundai » et je n’ai pas voulu faire perdre du temps aux autres.

 

Depuis très longtemps, je suis dans la peau du ‘numéro 1’ ou du moins, je me bats pour aller chercher la victoire. Même quand j’ai découvert le Dakar ou le Rallycross, le but était d’être devant. Là, avec Hyundai, ma première mission sera de les aider à aller chercher le titre constructeurs et de soutenir Thierry Neuville, le pilote numéro 1. Le discours de l’équipe est clair et il me va bien.

 

J’ai quand même arrêté le rallye pendant plus de 5 ans, je n’ai plus le rythme des pilotes actuels ni la connaissance des rallyes en général. C’est déjà génial qu’un constructeur comme Hyundai me fasse confiance malgré ces paramètres. J’accepte donc volontiers cette position de numéro 2 ou 3 et de rouler avec moins de pression, pour me faire plaisir, et dans le but de leur ramener des points quand je serai au départ d’un rallye.

Cela ne veut pas dire que j’ai perdu mon âme de compétiteur. Une fois le casque sur la tête, je donnerais tout pour faire le meilleur résultat possible, comme je l’ai toujours fait, mais l’approche est différente.

 

Et puis, pour le Monte-Carlo, ce sera quand même très particulier : en plus de rouler avec un nouveau constructeur pour la première fois de ma carrière en WRC, de découvrir une nouvelle équipe, des nouvelles personnes, de découvrir ce nouveau parcours, nous ne pourrons faire qu’une journée d’essais pour découvrir la voiture, la veille des reconnaissances. Pour le rallye le plus ‘dur’ de la saison, ce n’est pas l’idéal. J’espère que vous serez indulgents avec moi !

 

Ce sera donc une totale découverte, et dans les conditions d’un ‘Monte Carlo’, le challenge est assez grand quand même. On ira crescendo avec Daniel. Même si nous sommes du genre à rapidement nous adapter, là, c’est du costaud. On fera de notre mieux pour l’équipe. Ce sera un peu la même musique en Suède, où je n’ai pas roulé depuis très longtemps et où je n’ai jamais excellé. J’ai dit que j’avais soif de challenges, je ne serai pas déçu en ce début de saison avec le Dakar, le Monte Carlo et la Suède !

 

Avant de parler du Dakar, vous vous demandez tous ce que je vais faire en plus du rallye ? Figurez-vous que moi aussi ! Nous n’avons pas encore entamé les discussions avec Hyundai. J’ai lu un peu partout notre programme en WRC, et même moi je ne suis pas au courant … Le Monte-Carlo et la Suède sont les seules épreuves officielles pour l’instant. Nous devrions être aussi en Corse. Pour le reste, rien n’est acté. Mais il est sûr que 6 rallyes, entre Janvier et Octobre ou Novembre, ça va laisser du temps et ça serait intéressant de pouvoir garder le contact avec la compétition et le rythme. Nous allons en parler prochainement mais ils sont présents dans différentes disciplines et j’espère que des opportunités se présenteront.

 

Pour revenir à ma prochaine échéance, le Dakar, nous avons pu effectuer quelques tests la semaine dernière. Nous avons très peu roulé. A l’image du Monte-Carlo, je vais arriver sur le Dakar avec une journée de tests. C’est comme ça, nous y allons sans pression et il faudra retrouver nos repères pendant les premières étapes en évitant de se ‘tanker’ dans le sable. Mon plus gros manque se trouve dans la lecture du terrain. Je l’ai encore vu pendant les tests. Il faut énormément d’expérience pour passer au bon endroit, ne pas se faire avoir et rester ensablé. Je pense que je vais aller faire un petit tour dans le désert ces prochains jours en SSV pour m’améliorer encore avant de m’envoler pour le Pérou.

 

Mais avant cela, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année à vous et à vos proches et on se retrouve en 2019 pour une saison qui s’annonce plutôt passionnante ! 

 

Seb »

 

Auteur Cedric Fray

2 commentaires

  • seb tu es et restera le meilleur

  • Bravo SEB pour ton retour en WRC ,dommage que ce soit pour une marque japonaise !!!.Je rêvais d’un retour avec une Alpine bien préparée pour le rallye …Quel challenge pour un pilote de trés trés grand talent ,je crois que tous les Français se seraient intéressés au rallye …Bonne chance Seb ,bonne année 2019 et beaucoup de coups d’éclats au cours de cette saison…

Laisser un commentaire