RALLYE DU MEXIQUE : UN RETOUR DE L’EMBLEMATIQUE PAIRE LOEB – ELENA PRESQUE PARFAIT

 

La superbe performance de Sébastien Loeb et Daniel Elena après 6 ans d’abscence au Mexique

Avec six victoires remportées au Mexique (2006, 2007, 2008, 2010, 2011 et 2012), parfois même en s’élançant premier sur la route, Sébastien Loeb avait déjà fait des miracles sur ces pistes d’altitude surchauffées. Mais c’était inimaginable de le voir répéter l’exploit, pour son retour en WRC dans le cadre d’un mini programme (Mexique, Corse et Catalogne), six ans après sa dernière saison complète dans la discipline, face à une concurrence toujours plus affutée. C’est pourtant bien ce qu’il allait effectuer aux commandes d’une C3 WRC qui lui convenait semble-t-il parfaitement ! Avec Daniel Elena, ils tiraient parfaitement profit de leur onzième position sur la piste le premier jour pour se hisser au deuxième rang, à la faveur de deux scratches, leurs premiers depuis le Monte-Carlo 2015. Mais ils confirmaient le samedi venu, avec un nouveau meilleur temps dès l’entame, synonyme de prise de pouvoir, alors que les ordres de départs étaient cette fois-ci équivalents entre les leaders. Déjà admiratifs, les observateurs restaient médusés par la performance réalisée ! Le Français de 44 ans et son copilote monégasque menaient la course trois chronos durant, avant de connaître une crevaison (ES 14) et d’avoir le mauvais réflexe de vouloir changer la roue incriminée, faute d’avoir suffisamment de recul sur les pneus actuels. Rétrogradés cinquièmes, leur position finale, ils allaient dès lors continuer à régaler les très nombreux spectateurs présents jusqu’à l’arrivée, tout en ramenant de précieux points à l’équipe.

 

Sébastien Loeb

 » En arrivant ici, j’avais l’impression que mes essais s’étaient bien passés, par contre je n’avais clairement aucune certitude quant à mon niveau sachant que tout le monde se bat au dixième de seconde, et que c’est vite fait d’être un petit peu derrière. C’était donc une agréable surprise d’être dans le coup ! Je suis juste un peu frustré de ne pas avoir pu me mesurer aux autres jusqu’au bout à cause de cette crevaison. C’était en tout cas un très bon week-end, c’était d’ailleurs l’objectif initial de ce retour, j’espère à présent concrétiser par un résultat dès la Corse, même si j’aurais pas mal de choses encore à redécouvrir.  »

 

CLASSEMENT FINAL 

  1. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) 3h53’58’’0
  2. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) + 1’13’’6
  3. Meeke / Nagle (Citroën C3 WRC) + 1’29’’2
  4. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) + 1’48’’4
  5. Loeb / Elena (Citroën C3 WRC) + 2’34’’6
  6. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) + 9’13’’0
  7. Tidemand / Andersson (Skoda Fabia R5) + 10’34’’7
  8. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) + 15’47’’1

 

Source : http://media.citroenracing.com/

Auteur Jean-Dominique Muselli

1 commentaire

  • Bravo SEB ,tu as mis le feu dans ce rallye !.Tu as réveillé l’autre Seb qui ronronnait dans sa Ford et a dù sortir de sa torpeur pour te devancer …Dommage pour cette crevaison …En tout cas ce rallye a été passionnant ,bravo et merci Seb !.Reste concentré pour le rallye de Corse ,il faut que tu sois à l’arrivée dans le top 3 au minimum …Amicalement .

Laisser un commentaire