RALLYCROSS D’ESTERING : FIN DE SÉRIE POUR SÉBASTIEN LOEB

09 LOEB Sebastien (fra) Team Peugeot Hansen Peugeot 208 action during the 2017 FIA All-Inkl World RX of Germany at Estering  from September 29 to october 1 at Riga - Photo Francois Flamand / DPPITrois dixièmes, c’est pour cette marge infime que Sébastien Loeb s’était incliné au rallye de Nouvelle-Zélande 2007 face à Marcus Grönholm, son plus coriace rival d’alors. Dix ans plus tard, c’est à nouveau pour cet écart minime qu’un Grönholm, en l’occurrence Niclas, le fils de Marcus, l’a privé de finale à Estering, à l’occasion de la onzième et avant dernière manche du championnat du monde de rallycross. Signe de l’intensité de la bagarre dans la discipline et de la longévité du champion français au plus haut niveau ! Le tracé allemand a ceci de particulier que son premier virage en épingle droite serrée sur la terre, conditionne toute la course, faute de possibilités de dépassements ensuite. Le pilote du Team Peugeot Hansen en a fait l’amère expérience, étant englué dans le trafic à chacune de ses manches qualificatives. Il réussissait malgré tout à décrocher son ticket pour les demi-finales. Hélas, un concurrent parti en tête à queue sous son nez le retardait irrémédiablement, mettant fin à sa série de cinq podiums consécutifs, alors que sa Peugeot 208 WRX était une nouvelle fois très compétitive.

 

« Ce n’est évidemment pas le résultat escompté, reconnaissait l’Alsacien. Je n’ai jamais réussi à sortir en tête de ce premier virage aléatoire, aussi j’ai tout le temps été bouchonné par quelqu’un de plus lent, et je n’ai pas pu m’exprimer. Désormais, la situation se complique pour le podium final du championnat. C’est d’autant plus regrettable qu’en demi-finale, je figurais parmi les deux plus rapides, signe que nous étions dans le coup en performance pure. Lors d’une dernière séance d’essais effectuée à Mayenne la semaine passée, nous avions encore un peu optimisé les différentiels, le fonctionnement du moteur aussi… C’est ce que je retiendrai de ce week-end frustrant : les efforts fournis par l’ensemble de l’équipe continuent à aller dans le bon sens. »

 

Le championnat connaîtra à présent son épilogue en Afrique du Sud, du 10 au 12 novembre prochains, sur un tracé inédit. En attendant, Sébastien retrouvera le volant de sa Peugeot 3008 DKR dès la semaine prochaine à l’occasion du rallye-raid du Maroc, dans le cadre de sa préparation au Dakar 2018.

 

RÉSULTATS :

  1. Mattias Ekström (Audi S1 Quattro)
  2. Timmy Hansen (Peugeot 208 WRX)
  3. Toomas Heikkinen (Audi S1 Quattro)
  1. Sébastien Loeb (Peugeot 208 WRX)

 

CHAMPIONNAT :

  1. Johan Kristoffersson (VW Polo GTI) 286 pts
  2. Petter Solberg (VW Polo GTI) 234 pts
  3. Mattias Ekström (Audi S1 Quattro) 233 pts
  4. Sébastien Loeb (Peugeot 208 WRX) 204 pts

Auteur Jean-Dominique Muselli

0 commentaire

Laisser un commentaire