RALLYCROSS DE TROIS-RIVIÈRES : LOEB S’ABONNE AU PODIUM

Rallycross Trois Rivières 2017Les Espagnols ont pour coutume d’appeler cela une « remontada » ! À Trois-Rivières, au Québec, pour la huitième manche du championnat du monde de rallycross, Sébastien Loeb s’est littéralement employé pour revenir d’une situation pourtant mal embarquée et s’emparer d’une nouvelle troisième place avec brio. Soit le troisième podium consécutif pour le pilote du team Peugeot-Hansen, particulièrement assidu aux avants postes, son quatrième également de la saison. Signe qu’il ne rend pas les armes face à la domination sans partage de Volkswagen. Après avoir cruellement manqué de réussite en Q1, sur une piste s’asséchant au bénéfice de ses rivaux, puis en Q2, où il ne pouvait éviter le contact avec un concurrent parti en tête à queue juste devant lui, l’Alsacien réalisait des Q3 (4e) et Q4 (4e) plus conformes à son rang, pour remonter sixième au terme des manches. Ce qui lui valait de s’élancer depuis la deuxième ligne intérieure de sa demi-finale, où il concluait troisième. Condamné dès lors à la dernière ligne extérieure de la finale, d’où il est pourtant presque mission impossible de glaner un podium, le nonuple champion du monde des rallyes reconverti au rallycross ne lâchait rien et voyait sa ténacité récompensée avec une troisième position. Une performance qui lui permet du même coup d’effectuer un rapproché sur le troisième du championnat, en lui reprenant quatre nouveaux points.

 

P-20170807-00090_NewsP-20170807-00063_News

 

« Après avoir vécu une véritable journée noire le samedi, où rien ne nous a souri, analysait Sébastien le dimanche soir, j’ai connu une belle deuxième partie de meeting ! En Q3 et Q4, j’ai réalisé deux belles manches au volant de ma Peugeot 208 WRX, dont l’équilibre était bon à nouveau sur ce tracé atypique, composé notamment de la plus longue ligne droite du championnat. En demie-finale, on aurait sans doute pu gagner une place supplémentaire, en optant pour le tour joker un peu plus tardivement, mais c’est la course… Aussi, je suis particulièrement satisfait de grimper sur le podium en étant parti d’aussi loin sur la grille de départ de la finale. J’ai certes bénéficié d’un peu de réussite avec la défaillance mécanique de mon équipier Timmy Hansen. Mais avant ça, je m’étais vraiment bien battu pour pointer déjà quatrième au premier virage, trouver l’ouverture sur Toomas Heikkinen, puis m’en défaire ! Encore une fois, toute l’équipe a tout donné et ce résultat vient récompenser ses importants efforts.»

 

Galvanisé par le soutien d’un public toujours présent en masse, et qui n’aura d’yeux presque que pour lui, Sébastien a désormais à cœur de faire au moins aussi bien à Lohéac (1-3 septembre), pour la venue en France du championnat.

 

RÉSULTATS

  1. Johan Kristoffersson (VW Polo GTI)
  2. Petter Solberg (VW Polo GTI)
  3. Sébastien Loeb (Peugeot 208 WRX)

CHAMPIONNAT

  1. Johan Kristoffersson (VW Polo GTI) 211 pts
  2. Petter Solberg (VW Polo GTI) 176 pts
  3. Mattias Ekström (Audi S1 Quattro) 158 pts
  4. Sébastien Loeb (Peugeot 208 WRX) 144 pts

Auteur Jean-Dominique Muselli

0 commentaire

Laisser un commentaire