RALLYCROSS DE METTET : UN WEEK-END FRUSTRANT POUR SÉBASTIEN LOEB

P-20170513-01264_NewsLe rallycross a ceci d’incertain qu’il suffit parfois d’une manche pour grimper dans la hiérarchie, ou à l’inverse chuter soudainement au classement. C’est ce deuxième scénario qu’a expérimenté Sébastien Loeb à Mettet, en Belgique, à l’occasion du quatrième rendez-vous du championnat du monde de la spécialité. Parmi les trois hommes forts du week-end à l’issue de la troisième manche qualificative, le pilote du Team Peugeot Hansen voyait sa Q4 être gâchée par un accrochage d’entrée. Ce qui le condamnait à s’élancer depuis la deuxième ligne de sa demi finale. L’Alsacien ne rendait pas les armes pour autant et effectuait alors un très bel envol. Mais il se faisait d’abord jeter hors de la piste, avant de voir une durite de turbo se débrancher en conséquence dudit choc, alors que l’accession à la finale était toujours envisageable. Autant dire que la frustration du nonuple champion du monde des rallyes reconverti au rallycross, est grande à l’issue de pareil retournement de situation.

P-20170513-01294_News« Le bilan est forcément décevant, analysait Sébastien au terme du meeting. J’ai eu la chance de terminer sixième de la Q1, ce qui m’a donné la pôle position pour la Q2, et là, avec une 208 WRX réglée un peu plus racing, un peu plus réactive, j’ai pu signer le 3e temps. J’ai ensuite confirmé le dimanche venu avec un nouveau 3e temps en Q3, autant dire donc que tout s’était plutôt bien passé jusqu’à la Q4, où mon meeting bascule. En demie finale, je ne pense pas avoir fait d’erreur, je n’ai même pas vraiment compris ce qu’il m’arrivait : je suis sur ma trajectoire, et puis je prends un coup et je me retrouve soudainement dans les pneus. C’est d’autant plus dommage qu’il y avait un coup à faire. Pour preuve, Timmy, mon équipier, avec qui nous avons fait plus ou moins jeu égal ce week-end, avait la vitesse pour l’emporter en finale. Mais c’est comme ça le rallycross, c’est parfois frustrant, car cela tient à pas grand chose. Il nous faut désormais continuer à travailler, en espérant concrétiser par un résultat lors de la prochaine épreuve à Lydden Hill. »

En Grande-Bretagne, du 26 au 28 mai prochains, Sébastien Loeb retrouvera un tracé qu’il a déjà foulé à l’intersaison en essais de développement, avec l’espoir d’y jouer les premiers rôles.

RÉSULTATS

  1.    Johan Kristoffersson (VW Polo GTI)
  2.    Timmy Hansen (Peugeot 208 WRX)
  3.    Petter Solberg (VW Polo GTI)

      7.   Sébastien Loeb (Peugeot 208 WRX)

CHAMPIONNAT

  1.    Mattias Ekström (Audi S1) 101 pts
  2.    Johan Kristoffersson (VW Polo GTI) 98
  3.    Petter Solberg (VW Polo GTI) 87

      5.   Sébastien Loeb (Peugeot 208 WRX) 62

Auteur Jean-Dominique Muselli

1 commentaire

  • You did your best champion, we enjoyed you driving !!! Unfortunately you have not the luck…We pray for a next better race !!! Greets from Belgium…

Laisser un commentaire