RALLYCROSS DE HOCKENHEIM : TRÈS PERFORMANT, SÉBASTIEN LOEB N’EST PAS RÉCOMPENSÉ DE SES EFFORTS

09 LOEB Sebastien (fra) Team Peugeot Hansen Peugeot 208 action during Cooper tires World RX of Hockenheim 2017, on May 5 to 7 - Photo Paulo Maria /DPPILa météo peut parfois venir jouer les trouble fête. Sébastien Loeb l’a constaté à ses dépens lors de l’ultime journée de course de cette troisième épreuve du championnat du monde de rallycross courue à Hockenheim (Allemagne), en parallèle du meeting de DTM. Le fer de lance du Team Peugeot-Hansen s’était jusqu’alors montré impérial, concluant la phase des manches qualificatives en tête à l’issue notamment de deux victoires consécutives (Q1 et Q2) et d’une deuxième place (Q3). Une prestation majuscule qui lui valait de s’élancer depuis la pôle position de sa demie finale. Mais la pluie se mêlait soudainement à la partie. Avec des réglages davantage typés pour sol sec sur sa Peugeot 208 WRX, l’Alsacien y allait de sa petite incursion hors piste et devait se contenter de la troisième place. Contraint dès lors de partir depuis la dernière ligne de la finale, il tentait le pari d’opter pour des pneus pluie, quand ses rivaux conservaient des gommes slicks, mais il ne pouvait faire mieux que cinquième. Un résultat qui, à la lueur de la vitesse de pointe affichée tout au long du week-end, lui laisse un goût d’inachevé.

 

« Les phases finales se sont révélées plus difficiles que les qualifications, détaillait Sébastien après l’arrivée. Une espèce de bruine s’est abattue au moment même où l’on se mettait en grille pour la demie et mon auto était donc assez délicate à piloter dans ces conditions, en même temps nous étions tous logés à la même enseigne. Dès le premier gauche, j’ai le moteur qui a un peu coupé et je me suis fait passer. J’ai réussi à récupérer ma place peu après au même endroit, avant de me faire redoubler aussitôt dans la ligne droite qui suit. J’ai ensuite commis une petite erreur sur un freinage : c’est la première fois que je freinais sur cette trajectoire, jusqu’alors j’avais toujours protégé ma position en plongeant à l’intérieur, du coup j’ai fait un tour dans le bac à gravier et rétrogradé troisième. En finale, il fallait dès lors essayer quelque chose, voilà pourquoi j’ai chaussé des pneus pluie : si ce n’était pas une erreur en soi, ce n’était pas mieux pour autant. Je retiens que nous avons affiché un beau niveau de performance sur le sec. Et nous allons poursuivre nos efforts, sur l’allonge moteur et les départs, en espérant qu’ils portent leurs fruits le plus rapidement possible. »

 

Avec la programmation dès la semaine prochaine du quatrième rendez-vous de la saison à Mettet (Belgique), sur une piste où il avait obtenu son premier podium (2e) dans la discipline l’an passé, le nonuple champion du monde des rallyes reconverti au rallycross enchaînera avec un tracé où bien négocier la première épingle droite s’avère tout aussi crucial.

 

09 LOEB Sebastien (fra) Team Peugeot Hansen Peugeot 208 action during Cooper tires World RX of Hockenheim 2017, on May 5 to 7 - Photo Paulo Maria /DPPI09 LOEB Sebastien (fra) Team Peugeot Hansen Peugeot 208 action during Cooper tires World RX of Hockenheim 2017, on May 5 to 7 - Photo Paulo Maria /DPPI

 

RÉSULTATS

  1. Mattias Ekström (Audi S1)
  2. Johan Kristoffersson (VW Polo GTI)
  3. Timmy Hansen (Peugeot 208 WRX)
  1. Sébastien Loeb (Peugeot 208 WRX)

 

CHAMPIONNAT

  1. Mattias Ekström (Audi S1) 85 pts
  2. Johan Kristoffersson (VW Polo GTI) 69
  3. Petter Solberg (VW Polo GTI) 62
  4. Sébastien Loeb (Peugeot 208 WRX) 48

Auteur Jean-Dominique Muselli

0 commentaire

Laisser un commentaire