Rallycross de Grande-Bretagne (4/12) : « Puissance 4 ! »

 

 

« Bonjour à tous,

 

c’est avec une troisième place que je suis de retour de Silverstone aujourd’hui ! Et même si je suis un compétiteur, vous vous en doutez, et que seule la première place m’intéresse, ce podium fait plaisir pour plusieurs raisons. C’est le quatrième en quatre courses et après mon départ raté en finale, il a fallu tout donner pour l’obtenir. De plus, en début de saison, si on m’avait dit que je serai deuxième du championnat après Silverstone, j’aurai signé de suite !

 

Si j’étais venu gagner avec Peugeot ici en début d’année en Championnat de Grande-Bretagne, je savais que la donne serait bien différente ce week-end.

 

Le premier jour, j’étais clairement dans le rythme avec des supers temps au tour. ‘Malheureusement’ en Q1, je me retrouve derrière Petter sans parvenir à le doubler. Il était rapide, donc je signe le troisième temps même si je pense que j’aurai pu remporter la manche. En Q2, je pars ‘au milieu’ dans la manche avec les pilotes les plus rapides. Je ne fais pas un très bon départ et je me retrouve dans le trafic. Devant, ils vont vite mais je sentais vraiment que j’avais la possibilité d’aller au moins aussi vite qu’eux. Au final, je signe le septième temps.

 

 

Le dimanche matin, on se motive à bloc avec l’équipe. Je fais deux fois ‘P2’ ce qui me permet d’être en pôle de ma demi-finale. C’est toujours mieux dans ce sens, reste à nous de saisir cette opportunité. C’est ce que je fais en remportant la deuxième demi-finale.

 

On est performant sur ce circuit, on sait que l’on a notre carte à jouer en finale avec l’équipe et avec Kevin qui est parvenu à se qualifier lui aussi ! Les feux s’éteignent et je rate complètement mon départ. Je suis à la limite de caler. Je me retrouve sixième et puis cinquième après le premier virage. Je prends rapidement le joker et j’arrive à enchainer des tours propres – j’en profite d’ailleurs pour signer le meilleur temps au tour de la finale – ce qui me permet de tenter une attaque sur Mattias Ekström à la sortie de son joker. Il y a des belles médailles de bronze, celle là en est une ! Je sauve clairement les meubles après le départ raté.

 

Quatre podiums en quatre courses, avec une victoire et la deuxième place au championnat, c’est au dessus de nos espérances du début de saison. Nous savions que nous devrions nous accrocher jusqu’à l’arrivée des nouvelles évolutions sur la Peugeot 208 WRX mais jusqu’ici on fait, avec l’équipe, mieux que de résister. C’est vraiment bien pour tout le monde chez Peugeot Sport. Maintenant, il va falloir voir si l’arrivée des évolutions 2018 nous permet de passer encore un nouveau step. En Norvège, nous roulerons encore dans la configuration ‘2017’, nous verrons ensuite les choix que l’équipe prendra.

 

Avant de retrouver Hell dans deux semaines, j’aurai le plaisir de remonter dans la 306 Maxi ! Pour être honnête, je suis comme un enfant à chaque fois que je sais que je vais reprendre son volant ! En plus, ce sera en ouvreur, sur le Rallye du Chablais en Suisse, donc tout est réuni pour que ce soit un week-end plaisir et détente entre amis… et avec la grand-mère !

 

Belle semaine à tous !

 

Seb. »

 

Auteur Cedric Fray

1 commentaire

  • On est suspendu à chaque course c’est super. Merci Champion.
    La grand-mère est pas si vieille elle est toujours super. On aurait pu se vexer mais vu comme ça c’est plutôt sympa LES JEUNES. BRAVO de la part d’une mamy. A bientôt.

Laisser un commentaire