Nogaro : « L’heure du révélateur ! »

Sebastien Loeb - Lifestyle« Bonjour à tous,

« L’heure de la rentrée est arrivée. Ce vendredi, je vais réellement entamer mon premier championnat sur circuit avec les premiers essais libres du FIA GT Series. C’est clairement le début d’une nouvelle aventure avec un rendez-vous important, autant pour moi que pour mon team, qui va effectuer ses premiers pas en GT au niveau international.

« Comment j’aborde ce coup d’envoi ? Et bien je suis impatient ! Impatient de voir où nous nous situons par rapport à la concurrence. C’est l’heure du révélateur ! Nous avons passé un hiver studieux, avec un gros travail de la part de toute l’équipe et des tests sur différents circuits. Entre le premier roulage à Navarra en décembre, et le dernier au Mans il y a quelques jours, nous avons bien progressé et nous avons amélioré notre compréhension de la McLaren MP4-12C. Au cours de quelques tests, nous avons connu quelques petits problèmes : ils semblent corrigés donc j’espère que la fiabilité sera au rendez-vous. C’est un point déterminant. Pour ce qui est de la performance pure, nous en saurons plus après les essais, et surtout après les qualifications. Avec Alvaro Parente à mes côtés, ce sera là aussi un vrai révélateur. C’est une nouvelle approche bien évidemment : une remise en question avec une nouvelle auto, un nouveau style de pilotage, un nouveau type de compétition.

« Je vous l’ai dit, je suis impatient d’être au volant, d’être en course et de me frotter à mes nouveaux adversaires. On s’est donné les moyens de nos ambitions et nous avons essayé de nous préparer au mieux pour cette première échéance. Je reste prudent dans la mesure où il s’agit de nos débuts en FIA GT Series. Il y aura forcément quelques détails à peaufiner. C’est pour cela que nous avons prévu de nombreux entrainements de pit-stop d’ailleurs. Je sais aussi que mes équipiers, que ce soit Alvaro sur la n°9, ou Mike et Andreas sur la n°10, seront au niveau. Il reste les inconnues propres à la compétition automobile : on ne peut pas tout simuler ou tester, rien ne remplace la course.
« Rendez-vous est pris à Nogaro, un circuit que je connais un peu pour avoir roulé en Formule France, Porsche Cup et GT. C’était il y a déjà quelques années. Je m’attends à une belle ferveur populaire : ce sera sympa d’entamer ce nouveau défi devant le public français.

« Je termine par un petit mot sur un autre challenge. Je vais disputer la mythique course de côte de Pikes Peak en juin. Je piloterai une Peugeot 208 T16, avec notamment Red Bull et Total à mes côtés pour tenter de décrocher la victoire. C’est une nouvelle expérience assez excitante. Mais je vous en dirai plus prochainement ! »

Seb

Auteur

10 commentaires

  • bon vent à toi, ramène nous encore quelques titres on est tous deriere toi

  • Les alsaciens des landes seront la pour toi Sepp!!

  • je sert les 2 pouces mais te connaissant de part tes perfomances au volant no stress

  • j ai hate de te voir a l action a nogaro,vu que jy serrais

    et pour pikes peak ces une super bonne nouvelle

  • Croisons les doigts pour la fiabilité de la voiture. Et oui… ce n’est plus le même style de pilotage… Allez champion !

  • Seb, pour la montée Pikes Peak, nous avons 2 pistes d’entrainement en Alsace (3 Epis ou le Haut Koenigsbourg… et une dans le sud la montée du Ventoux…
    Seras tu seul ou avec Daniel ?

  • Bonne chance à toute l’équipe !

  • super cool on sera là à Nogaro dimanche (y)

  • Continue à nous faire rêver quand on a ta maîtrise !!! Alors même pas peur pour la suite et puis bravo pour ta participation a peak ce n’est jamais qu’une cote un peu plus haute que les autres ? LOL

  • Moi je te souhaite de continuer à prendre du plaisir dans ce que tu fais ! car c’est comme cela que tu en donne aux fan dont je fais parti. Merci

Laisser un commentaire