Lohéac : « Un beau podium après de grosses bagarres ! »

P-20160904-00936_News« Bonjour à tous. J’attendais avec une certaine impatience le rendez-vous de Lohéac et je n’ai pas été déçu. C’est clairement l’événement phare du Championnat du Monde de Rallycross avec un super public. Le podium est au bout, ce qui est positif, même si j’aurais préféré la victoire pour cette manche française.

« Je tiens à commencer cette chronique par un petit mot pour le public de Lohéac. L’ambiance était vraiment incroyable le week-end dernier. C’était top de courir dans une telle atmosphère. Les spectateurs étaient nombreux, passionnés, fervents… Cela m’a rappelé l’époque du Rallye de France en WRC. Pour tout pilote, c’est un plaisir de rouler dans ces conditions et je remercie tout le monde pour l’accueil qui m’a été fait et les messages de soutien. J’aurais aimé décrocher la victoire pour que la fête soit parfaite, mais le podium est une petite récompense qui me tenait à cœur.

« Sportivement, un peu à l’image de la saison jusqu’à présent, il y a eu du bon et du moins bon. En essais libres, ça n’a pas été facile de trouver le rythme et les bons réglages. J’y suis arrivé malgré tout avec un bon équilibre pour les deux heat du samedi. Deuxième en Heat 1, sixième en Heat 2 mais cela s’explique par un portière contre portière avec Bakkerud. Je savais donc expliquer les deux secondes perdues. Le début de journée dimanche a été plus compliqué. Sur le gras, nous avons perdu de la compétitivité. Cela s’explique par différentes choses : la première, je ne suis certainement pas encore complètement calé au niveau pilote RX dans ces conditions, étant toujours un peu typé WRC ; la seconde, nous manquions de grip et on doit travailler sur ce point. Cela nous a handicapés au niveau du classement et je pars en deuxième ligne de ma demi-finale. Pas idéal mais je suis parvenu à me qualifier en finale après une grosse bataille avec Ken Block notamment. C’était assez virale mais on a fini par en sourire après le run. En finale, je pars quatrième, donc sur la deuxième ligne et la série a, à nouveau, été très disputée ! J’ai parfois pointé deuxième, parfois cinquième, et finalement je me retrouver quatrième en ressortant du joker lap côte à côte avec Ken Block. Il fallait ensuite passer Petter Solberg, il a freiné un peu tard dans le dernier tour, moi aussi mais j’ai réussi à m’appuyer gentiment sur lui pour prendre la troisième position synonyme de podium. La demi-finale et la finale ont vraiment été top au niveau pilotage, avec des bonnes grosses bagarres, bien intenses, tout en restant sportives. Je pense que tout le monde a apprécié et ça a donné une belle image du rallycross, avec un public de fou comme je l’ai dit ! Il ne manquait donc que la victoire pour le Team Peugeot-Hansen et Peugeot Sport. Il faut vraiment que j’en obtienne au moins une d’ici la fin de ma première saison.

14203196_1396733620340737_6539853201004527165_n« Avant Lohéac, j’avais passé une journée avec la troisième Escadrille du 3RHC d’Etain, dont je suis le parrain. C’était une super expérience avec des vols à haute vitesse et basse altitude, de jour comme de nuit, des entrainements sur le simulateur… Je suis un passionné d’hélicoptère et, forcément, j’ai beaucoup apprécié. J’ai ensuite fait un passage par le site PSA de Rennes pour une visite des chaînes de montage et une rencontre lors de la séance d’une séance de dédicaces.

« Maintenant, place à des réunions de travail pour le team Sébastien Loeb Racing, qui a poursuivi sa moisson en WTCC Trophy ce week-end à Motegi. J’ai aussi quelques essais avec la 208 WRC prévus avant le prochain meeting à Barcelone. A très bientôt ! »

Seb.

Auteur

0 commentaire

Laisser un commentaire