DU WRC au WRX : « Cap sur l’Espagne ! »

 

« Bonjour à tous,

 

j’en profite d’être sur le voyage pour Barcelone et le lancement de ma saison en Championnat du Monde de Rallycross pour revenir rapidement avec vous sur le Tour de Corse et vous donner mes impressions avant d’attaquer mon programme principal avec Peugeot Sport.

 

En Corse, je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire qu’il y a eu du bon … mais aussi du moins bon ! A froid, j’ai l’impression d’avoir vécu un deuxième « Mexique » en moins d’un mois.

 

Clairement, c’est frustrant de ne pas réussir à concrétiser le niveau de performance montré avec la C3 WRC par un résultat probant. Même si je pense qu’on pouvait jouer aux avant-postes, je ne suis pas en position de dire quoique ce soit. Quand on part à la faute dès l’ES2, on ne dit rien, on se tait !

 

Pour ce qui est du positif – car il y en a quand même – je suis vraiment content du rythme que l’on avait avec Danos sur asphalte après cinq ans d’absence. Pour être honnête, même si au Mexique nous étions dans le coup, c’était loin d’être gagné d’avance pour faire de même en Corse. Le niveau du WRC actuel est vraiment élevé, les voitures sont nouvelles, nous découvrions aussi le parcours. C’était donc un soulagement au point stop de la première spéciale quand nous avons vu notre temps malgré notre position sur la route.

 

Ensuite, nous avons régulièrement fait des temps devant nos équipiers Kris et Paul et nous avons même pu signer des temps scratch le samedi. Et puis, le principal est d’avoir pris du plaisir ! Comme au Mexique, c’était vraiment bon d’être au volant de la C3 WRC. Si la voiture a plus de puissance et le châssis plus de grip grâce à l’aéro, ce n’est pas si loin que cela des « anciennes » WRC. Dès les tests, j’ai rapidement trouvé mes marques et j’ai pu ensuite me concentrer sur mon pilotage.

 

En Espagne, avec l’équipe et Danos, il faudra tenter de finir le travail ! Nous avons montré un bon niveau sur la terre et sur l’asphalte avec la C3 WRC. On tentera de faire une belle course sans faire d’erreur. Vous pouvez compter sur nous !

 

Ce week-end, à Barcelone, ce sera mixte aussi mais cette fois-ci, je laisse Danos à la maison et je retrouve la Peugeot 208 WRX et toute l’équipe Peugeot Sport ! J’apprécie particulièrement le tracé de Montmelo, qui reprend notamment une partie du circuit de F1.

 

C’est vraiment une bonne nouvelle que Peugeot fasse du « Rallycross » son programme principal. Nous allons avoir plus de moyens et même si nous n’aurons pas toutes les évolutions dès le début de saison, je leur fais confiance pour que l’on ait une voiture compétitive le plus rapidement possible.

 

La grosse interrogation, comme chaque année, sera la concurrence ! Avant la Q1 de la première course de l’année, personne ne sait où se situer. C’est une des spécificités de la discipline. Ce sera la surprise !

 

J’espère que nous pourrons être dans le coup et l’objectif sera de ne pas perdre trop de points jusqu’à l’arrivée de nos évolutions. Si nous sommes bien placés à la mi-saison, je pense que nous aurons un coup à jouer au championnat.

 

Avant de vous quitter, je voudrais encore une fois vous remercier de votre soutien sans faille depuis toutes ces années. La ferveur et l’ambiance étaient assez exceptionnelles en Corse la semaine et je sais qu’elle le sera tout autant ce week-end à Barcelone. Je pourrais également compter sur ma supportrice numéro 1, ma fille Valentine, qui sera à mes côtés pour le lancement de cette saison en Championnat du Monde de Rallycross !

 

A très vite !  » 

 

Seb.

 

 

 

Auteur Cedric Fray

Sur le même sujet

  • Rallycross d’Espagne : « Une entame rocambolesque ! »

    Rallycross d’Espagne : « Une entame rocambolesque ! »

      « Bonjour à tous,   de retour de la Catalogne après une manche inaugurale du Championnat du Monde de Rallycross plutôt … rocambolesque ! Nous ne sommes pas passés loin du scénario catastrophe et d’une course à oublier. Mais en sport automobile, et encore plus en Rallycross, tout peut basculer d’un sens ou de l’autre en...

    En savoir +
  • Remise des prix FIA au Palais Ciragan à Istanbul

    Remise des prix FIA au Palais Ciragan à Istanbul

    « Je suis très ému, c’est la fin d’une belle histoire… » Sébastien Loeb et Daniel Elena ont confirmé à nouveau leur statut de meilleurs pilote et copilote de l’histoire du sport automobile en remportant pour la neuvième fois consécutive le Championnat du Monde des Rallyes de la FIA cette saison. Le duo était réuni ce soir...

    En savoir +
  • Sébastien Loeb dévoile son programme sur circuit

    Sébastien Loeb dévoile son programme sur circuit

    Cap sur les GT Sprint Series en McLaren ! Sébastien Loeb disputera la saison GT Sprint Series en parallèle à son programme partiel en WRC (de 3 à 5 rallyes). En marge de la présentation de la saison 2013 du Citroën WRT, il l’a annoncé à Abou Dhabi, précisant qu’il sera au volant d’une McLaren...

    En savoir +

0 commentaire

Laisser un commentaire